Suite à une demande de la société Groupe Canal Plus, et compte tenu de l'atteinte que cela créait à ses droits de marques, ses droits d'auteurs et ses droits d'éditeurs, l'accès aux chaînes et aux programmes de Canal+ a été définitivement supprimé. Le respect des droits de propriété intellectuelle est essentiel et toute violation (notamment par la mise en place de diffusion de contenu sans autorisation, la publication de liens vers des sites de streaming - et autres sites de diffusions illicites, la promotion de ces sites ou l'accès aux programmes via ces sites) est susceptible de mettre en cause la responsabilité civile et pénale de son auteur.