Revoir l’émission Cash Investigation sur Free (26 septembre 2017)

cash investigation free replay streaming france 2
L’émission Cash Investigation sur France 2 a notamment dévoilé les coulisses des centres d’appels et a abordé les conditions de travail des employés de Free en France. Le directeur général Maxime Lombardini est intervenu durant le magazine pour répondre aux diverses questions de la journaliste et présentatrice, Elise Lucet.

Replay : le reportage de Cash Investigation sur Free

En attendant le replay, découvrez un extrait de l’émission.

À propos de l’émission Cash Investigation du 26 septembre 2017

“Travail, ton univers impitoyable”, une enquête de Sophie Le Gall diffusée le mardi 26 septembre 2017 à 20h55 sur France 2.

Le monde du travail fait état de chiffres alarmants : un quart des salariés sont stressés, plus d’un tiers ont déjà fait un burn-out et 43 % souffrent de douleurs à cause de leur métier. Car les grandes entreprises ont parfois des méthodes de management terribles. Lidl, l’un des mastodontes de la grande distribution, affiche une santé économique éblouissante, que le groupe a pu atteindre en modifiant sa façon de travailler. Un succès que certains paient très cher. Dans un autre secteur, Free, entreprise à l’image jeune et décalée, cache des salariés sous tension, qui peuvent se retrouver à la porte du jour au lendemain sans indemnités. Enquête sur l’envers du décor à l’heure où la loi Travail est le grand chantier de la rentrée pour le gouvernement.

Plongée dans le monde de Free, fournisseur d’accès à Internet et opérateur de téléphonie mobile. Une image jeune, décalée, et son patron, Xavier Niel, qui déclare : “Les salariés dans les centres d’appels, ce sont les ouvriers du XXIe siècle. C’est le pire des jobs”. Et “Cash” révèle leur précarité : bien souvent sur des sièges éjectables, quand ils se retrouvent à la porte, bon nombre partent sans indemnités de l’entreprise.

Xavier Niel, fondateur de Free et 9e fortune de France avec 7 milliards d’euros estimés, est l’un des patrons préférés des Français. Un empire bâti en un rien de temps. C’est le self-made man du numérique hexagonal, une success story made in France. “On fait de la marge, on fait pas de perte, on fait de la marge à 2 euros !” assène-t-il.

Vous aimerez aussi...