Lille : Elle se fait filmer en pleine fellation dans Le Network (vidéo)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

network lille fellation
Attention : contenu choquant !

Vidéo d’une fellation dans Le Network à Lille

Dans la soirée du dimanche 17 décembre 2017, lors d’un showcase avec le rappeur Lacrim, une jeune femme a été filmée alors qu’elle pratiquait une fellation au milieu d’une boîte de nuit, Le Network, à Lille.
L’auteur de la vidéo a enregistré la scène à l’aide de l’application Snapchat. La séquence a bien sûr fait le tour des réseaux sociaux.

« Un petit kif » entre un homme et sa petite amie

Le jeune homme ayant reçu la fellation s’explique, d’après le témoignage requis par La Voix du Nord. « La femme qui était avec moi c’est ma meuf. J’avais bu énormément d’alcool. Un homme reste un homme, c’est parti en cacahuète. C’était un petit kif entre moi et ma copine. » Selon lui, le film du coït ne devait pas devenir public : « Ça a été mal envoyé à certaines personnes ».

La réaction du Network

Ce mercredi 20 décembre, Le Network, qui a publié un communiqué sur son compte Facebook, condamne « fermement ce type d’agissements ».

La direction du NETWORK a été informée, à travers une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, que des personnes se seraient livrées à des gestes sexuels dans son établissement à l’occasion d’un concert du rappeur Lacrim.
La direction du NETWORK condamne fermement ce type d’agissements, qui ne correspondent nullement aux valeurs de l’établissement, et n’entend pas laisser dire ou croire qu’elle aurait la moindre tolérance à cet égard. C’est pourquoi, par le biais de son avocat, le NETWORK a signalé ces faits au Procureur de la République de LILLE, qui pourra leur apporter les suites qu’il jugera appropriées.
La direction a également pris contact avec un huissier afin de faire constater les commentaires, post ou tweets injurieux publiés sur les réseaux sociaux à la suite de cette diffusion. Elle n’hésitera pas à poursuivre toute personne qui, cachée sous pseudonyme, prendrait prétexte de ce fait isolé pour salir la réputation de l’établissement ou le professionnalisme de ceux qui en font un lieu de fête et de convivialité à Lille.